Plus que 10 jours avant les vacances... ... et le déménagement ! Inscrits-toi vite Plus que 10 jours avant les vacances... ... et le déménagement ! Inscrits-toi vite Plus que 10 jours avant les vacances... ... et le déménagement ! Inscrits-toi vite Plus que 10 jours avant les vacances... ... et le déménagement ! Inscrits-toi vite

le blog


Retour Retour

Nathan : lui pour elles

Selon toi, le renforcement physique doit-il s’accompagner d’un renforcement de l’esprit ? 

Selon moi les deux sont intimement liés, notamment par la respiration. Tout d’abord, on sait que le corps influe sur l’esprit et vice et versa. Les athlètes de haut niveau le savent, pour repousser ses limites le mental joue un rôle prépondérant et les ruminations et pensées intrusives peuvent plafonner la performance. Le renforcement de l’esprit que je préconise passe donc notamment par la cohérence cardiaque et la méditation. 

Le physique sans l’esprit, c’est comme un voilier sans voiles : il ne peut que flotter et subir le courant, ou avancer avec un moteur artificiel et consommateur d’énergie limitée. Lorsqu’on met les voiles, le bateau utilise le souffle du vent, il peut choisir sa route et naviguer en harmonie avec le monde, utiliser les vagues et les courants pour avancer avec simplicité. C’est un état de « flow ». 

Un renforcement physique n’a pour moi pas de sens sur le long terme s’il génère de la crispation. Je trouve fondamental le fait de respirer correctement, bouger librement dans tous les plans de l’espace en gardant une bonne posture pour faire circuler l’énergie dans tout le corps. L’esprit s’apaise alors rapidement et se renforce sainement.

Les femmes doivent-elles se convaincre qu’elles sont capables d’avoir la force de frapper plus fort ?

Dans mes cours de self-défense dédiés aux femmes, on apprend à frapper avec puissance. Ce qui ne veut pas nécessairement dire frapper fort, mais frapper au bon endroit, à bonne distance, avec le bon angle. On se rend compte que quand on a la bonne posture et une juste distance par rapport à l’autre, les mouvements sont naturels et ne demandent pas d’effort. La capacité à s’affirmer et à se défendre implique qu’une personne soit à sa juste place, et c’est autant un travail du corps que de l’esprit.

Tu donnes des leçons de Flow Chez Simone, une expression corporelle entre self-défense et danse. Cela veut-il dire que l’équilibre se trouve entre le combat et la paix ? Peux-tu nous en dire plus sur tes cours ?

Le terme d’équilibre implique qu’il y ait deux forces opposées. La manière dont fonctionne le système nerveux autonome illustre bien ce principe, puisqu’il oscille constamment entre des forces d’adaptation (système sympathique : dépense d’énergie pour la fuite ou le combat) et des forces de récupération (système parasympathique : économie et renouvellement de l’énergie). 

Pour se représenter la chose simplement, notre vie est faite d’accélérations et de freinages successifs, et il est important que les deux systèmes puissent s’équilibrer. La majorité des maladies peuvent d’ailleurs s’expliquer par un déséquilibre de ces deux sous-systèmes. Le principe de ces cours de FLOW est d’apprendre à notre système nerveux à réagir efficacement sous stress, sans tensions excessives. Cela passe par un travail lent où l’on synchronise notre respiration et notre mouvement face à des « attaques » aléatoires. 

C’est une formidable manière de rendre le corps intelligent, il se met alors à bouger librement en fonction des contraintes extérieures et l’esprit n’a d’autre choix que d’être dans l’instant présent. C’est une forme de méditation en mouvement, qui nous permet d’accepter et utiliser l’énergie de l’extérieur pour renforcer notre corps et notre esprit. Le mouvement, c’est la vie.

Pour toi, être coach Chez Simone c’est :

Arriver à la maison, dans un environnement beau et agréable, et donner un cours à des personnes motivées, curieuses et pleines de vie !! Welcome !

X

Mot de passe oublié ?


Connecte-toi | Créer un compte